Sire, le racisme anti-noir prospère au Maroc, c’est pourquoi j’irai manifester le 10 juillet !

Sire Mohammed VI, dans la plupart de vos discours, vous ne dérogez pas à une tradition autrefois consacrée par votre père : l’éloge de l’unité africaine dont il fut un partisan convaincu. Et ceci malgré le retrait du Maroc de l’Union Africaine suite à la reconnaissance du Sahara occidental.

Eh bien Sire, permettez-moi de vous dire que votre propre société est en décalage complet avec cette grande tradition qui a permis pendant longtemps aux Africains du Maghreb et du sud du Sahara de s’appeler « frères » malgré le passé esclavagiste douloureux. En effet, qu’il est loin ce temps où nous combattions ensemble l’envahisseur colonial, aussi bien dans l’Aïr que dans le Hoggar, ou sous les tropiques où votre père soutenait Patrice Lumumba au Congo, l’Union des Populations du Cameroun, etc. Votre société et votre population accueillaient chaleureusement alors les exilés politiques et leurs enfants qui fuyaient la cruauté du colon. Je n’irai même pas jusqu’à parler de la coexistence pacifique entre Arabes et Noirs lorsque le sultanat du Maroc était le vassal de l’empire du Ghana dirigé par des Noirs !

Aujourd’hui, cette parenthèse enchantée où l’union des progressistes Arabes et des Noirs s’est faite dans un mélange harmonieux, est bel et bien terminée. Votre société ressort des mots et des attitudes qui renvoient le Noir à sa condition d’esclave que les razzias arabes pourchassaient. Les mots « Hartani » -homme libre de second rang – ou « aâzi » – sale nègre – ont repris de la vigueur. Les Noirs qu’ils soient marocains ou pas, subissent cette stigmatisation inhumaine. Ceux qui en prennent plus pour leur grade, ce sont les migrants et les étudiants subsahariens à qui on jette des pierres. Ces derniers sont complètement isolés à la Cité Internationale Universitaire de Rabat. Selon la Confédération des Etudiants et Stagiaires Africains au Maroc (CESAM), ils ne partagent pas les mêmes locaux que les étudiants « blancs » marocains. Les insultes sont régulières, les crachats insupportables quotidiens. Les attaques physiques se multiplient entraînant parfois des morts.

Sire, comment s’étonner de ces comportements sauvages lorsque votre si beau pays n’a pas aboli officiellement l’esclavage ? Comment s’étonner lorsque de génération en génération, se transmet ce sentiment de supériorité issu de l’esclavage ?

Sire, le racisme anti-noir prospère car le travail d’éducation et de lutte que mène les associations des droits de l’homme n’est pas assez soutenu. L’Association Marocaine des Droits Humains a même récemment mis en cause l’Etat marocain pour sa stigmatisation des Noirs. Le 14 mai dernier, Amadou, jeune Malien a été tué, poignardé de plusieurs coups de couteaux suite à une altercation avec l’un de vos sujets dans une épicerie. Le racisme anti-noir prospère parce que vos médias font tout pour le minimiser. Il y a peu, la chaîne de télé 2M a organisé enfin un débat sur la question, mais peine perdue. Des passages entiers ont été censurés, notamment ceux où il y a eu des plaintes.

Même quand on est un Noir en transit à Casablanca, on se rend compte du mépris avec lequel les douaniers vous regardent, vous fouillent et vous suspectent juste en raison de votre couleur de peau et d’une histoire douloureuse pour les Noirs, marquée par des razzias esclavagistes.

L’image du Maroc depuis plusieurs mois se dégrade en Afrique Noire et dans le monde car au lieu de prendre le problème à bras le corps, il est complètement nié par les institutions socio-politiques de votre pays. Aujourd’hui, on ne parle plus de crachats, d’insultes ou de stigmatisation ; aujourd’hui, on parle bien de morts.

C’est pourquoi Sire, partisan du retour du Maroc dans l’Union Africaine, je répondrai à l’appel de SOS Migrants en Belgique et j’irai manifester le 10 juillet prochain à Bruxelles à 18h devant votre ambassade – 29 boulevard St Michel (métro Montgomery) -, pour dénoncer l’impuissance du pays sur lequel vous régnez à considérer les Noirs comme des humains.

Et j’invite toutes les personnes éprises de liberté et de respect pour les droits humains à faire comme moi.

TOUS CONTRE LE RACISME ANTI NOIR AU MAROC, MARDI 10 JUILLET A 18h DEVANT L’AMBASSADE DU MAROC – 29 BOULEVARD SAINT-MICHEL (METRO MONTGOMERY) !

Publicités

A propos KALVIN SOIRESSE NJALL

Journaliste, Écrivain, Coordinateur du Collectif "Mémoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations" rassemblant 130 associations africaines subsahariennes de Belgique. Passionné de littérature et de contradiction.
Cet article a été publié dans Commentaire d'actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Sire, le racisme anti-noir prospère au Maroc, c’est pourquoi j’irai manifester le 10 juillet !

  1. Je soutiens votre combat pour une planète où l’humannisme l’emporterait sur le racisme. Je soutiens votre cause mais j’aurais aimé que vous fassiez également référence à la racine africaine, noire, de l’humanité et non seulement aux relations entre Noirs et Arabes durant la glorieuse période de l’empire du Ghana, ou ceux des empires du Mali, Ashanti, etc.

    Bien avant cette période, les Noirs avaient déjà créé tous les éléments civilisationnels dont la planète bénéficie aujourd’hui. Ils n’avaient pas un mérite particulier pour cela, les autres espèces humaines n’existaient pas encore. Je pense que vous auriez pu faire référence à la mère connue de toutes les civilisations, l’Égypte ancienne et à ses culture et civisilisation qui étaient nègres comme chacun le sait maintenant.

    Pour éradiquer le racisme des sociétés humaines comme de la société marocaine, ce qu’il faut dénoncer, c’est l’obscurantisme dont font preuve ceux qui posent des actes criminels et racistes. Leur soi-disant « sentiment de supériorité » n’est que la manifestation d’une ignorance crasse de l’histoire de l’humanité ou le refus idiot de construire un vivre ensemble bénéfique pour tous. Aucun pays ne peut être considéré comme beau si c’est ses dirigeants laissent prospérer le racisme qui est un crime contre l’humanité.

    Ceci dit, vous avez tout mon soutien.

  2. pierre klein dit :

    Maroc, pays exemplaire par l’affichage de la fraternité, ne te laisse pas déborder par ceux qui cultivent quelque forme de racisme que ce soit…ô Toi, mon Pays. pierre kl.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s