Regroupement familial: Le MR (Mouvement Réformateur belge) sur la voie de la xénophobie?

Certains partis politiques belges surfant sur la vague du populisme de droite réactionnaire, parfois raciste et xénophobe qui prévaut actuellement en Europe ont décidé de durcir la loi de regroupement familial. Avec les  mesures prévues par la nouvelle loi, les Belges ne pourront plus faire venir leurs ascendants en Belgique. Il est clair que ce sont les Belges d’origine étrangère, surtout les Non Européens qui sont visés.  Parmi les partis qui ont voté la proposition, il y a le Mouvement Réformateur. Et au MR, il y a Jacqueline GALANT qui depuis quelques années mène une puérile campagne contre les  droits dont bénéficient les Belges et toutes les personnes d’origine étrangère. Cette dame aux relents xénophobes  courait il y a peu dans les églises africaines lors de périodes électorales précédentes. Maintenant, elle est devenue celle qui tire le plus sur les personnes d’origine étrangère. Elle est même allée jusqu’à expliquer explicitement qu’elle est pour une différence de traitement selon qu’on soit Belge de souche ou d’origine étrangère! Aujourd’hui au MR, la stratégie est claire: il faut tout mettre sur le dos des « étrangers » pour montrer à la société qui devient de plus en plus intolérante qu’on est dur avec eux afin de récolter des voix.

Le MRAX (Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie) envisage d’ailleurs et à juste titre de faire un recours en annulation de cette loi honteuse devant la Cour constitutionnelle. Voici le communiqué du Mouvement antiraciste:

Le MRAX entend saisir le Sénat et la Cour Constitutionnelle contre la réforme du REGROUPEMENT FAMILIAL

 

Communiqué de presse du 27 mai 2011

 

Le MRAX accueille avec stupéfaction l’adoption, hier en soirée, par la Chambre des Représentants (en raison du vote de cinq partis – N-Va, CD&V, Open VLD, SP.A et MR) de la proposition de loi restreignant considérablement le droit au regroupement familial.

 

En effet, le texte prévoit que la personne regroupante devra disposer de l’équivalent de 120% du revenu d’intégration sociale, soit 1184,50€ par mois : ce qui, de fait, exclut notamment les personnes travaillant à temps partiel.

Pour introduire une demande de regroupement familial en tant que « regroupant », une présence légale sur le territoire d’au moins 12 mois, en synthèse, devra être prouvée.

En limitant désormais, pour les Belges, le regroupement familial aux conjoints (ou cohabitants) et aux enfants mineurs, le texte exclut les ascendants : il introduit donc une véritable discrimination entre les Belges et les autres Européens, car seuls les ressortissants européens pourront, quant à eux, continuer à réunir leurs ascendants.

 

Ce texte qui instaure de nouvelles règles très (trop) restrictives en matière de regroupement familial sont notamment censées lutter contre les abus, et se veulent neutres puisqu’elles concernent tous les Belges. Mais, en réalité, elles visent une certaine catégorie de Belges : celle qui fait partie des couches sociales les plus défavorisées et qui est d’origine étrangère – pour le dire plus clairement encore, d’origine non européenne –.

Au regard du Compte rendu analytique, une parlementaire de droite, la Députée Jacqueline GALANT, l’a même dit expressément en soulignant qu’elle est « favorable à cette différence de traitement. Quand on regarde les Belges qui recourent au regroupement, on constate que 70% sont issus de l’immigration (surtout de la Turquie ou du Maroc) » (p. 38).

 

En remerciant les parlementaires qui n’ont pas soutenu le texte, le MRAX dénonce avec vigueur ces courants conservateurs et populistes qui traversent toute l’Europe et qui en arrivent, Etat après Etat, à restreindre les droits fondamentaux des populations étrangères ou d’origine étrangère.

 

Concrètement, le MRAX entend :

–       interpeller les Sénateurs pour qu’ils évoquent le texte, aux fins de le rendre conforme tant au droit belge et européen, qu’à notre tradition d’accueil et d’ouverture ;

–       procéder à une analyse juridique approfondie du texte adopté hier, de manière à introduire, le cas échéant, un recours en annulation devant la Cour Constitutionnelle.

 

Contacts :

– Placide KALISA, Président, drplacidek@gmail.com – 0473.42.96.00.

– Radouane BOUHLAL, Directeur, radouane.bouhlal@gmail.com – 0475.75.14.89.

Publicités

A propos KALVIN SOIRESSE NJALL

Journaliste, Écrivain, Coordinateur du Collectif "Mémoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations" rassemblant 130 associations africaines subsahariennes de Belgique. Passionné de littérature et de contradiction.
Cet article a été publié dans Commentaire d'actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Regroupement familial: Le MR (Mouvement Réformateur belge) sur la voie de la xénophobie?

  1. boulaaras farid dit :

    salam, jai rentre ma demande de regroupement familial conjoint le 20 mai 2011a casa,maroc je recois un rejet le 5 oct2011 apres avoir recus des demandes complaimentaire de doc , que je devais envoier par fax, ce que j ai fait avec preuve denvoi,javais un delai d un mois pour leur remettre, jai recus la demande de doc le 220911 j ai envoier les doc demander le 280911, le rejet du dossier au maroc et motif,ne pas avoir su prouver que j avais une assurance, alors que je leur ai faxe l attestation d affilier ainssi que la preuve de revenue et le contrat de bail locatif quil non soit disant pas recus , alors que j en n ai la preuve, je suis vraiment choquer de se rejet sans fondement,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s