ATTENTION ALPHA CONDÉ! PLUS DE PERSÉCUTION EN GUINÉE!

Ce qui se passe actuellement en Guinée-Conakry est plus qu’inquiétant. S’agit-il d’une chasse aux sorcières à retardement ? Les vainqueurs ont-ils juré la perte des vaincus ? Voilà des questions que l’on est en droit de se poser quand on suit ce qui se passe dans ce pays.

L’UFDG, le parti de l’opposant Cellou Dalein Diallo, se dit victime d’une campagne de harcèlement de la part des autorités suite à la perquisition  mardi dernier du domicile de l’opposant par des hommes en tenues militaires. L’UFDG affirme en outre que ses partisans sont chassés de l’administration.

L’adjudant chef Abdoullaye Diallo, l’adjudant Alpha Abdoulaye Sow et le caporal Boubacar Bah, qui forment garde rapprochée de l’opposant ont été condamnés à deux ans de prison , pour avoir, selon le ministère public, participé à une manifestation illégale et troublé l’ordre public.

Leur tort   avoir été, le 3 avril dernier, à l’aéroport de Conakry pour accueillir le chef de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, anciennement affecté à la protection rapprochée de ce dernier, suite aux accords de Ouagadougou de janvier 2010. Ces militaires affirment n’avoir pas été encore rappelés par leurs unités d’origine. C’est ce que leur conseil a essayé longuement de défendre lors de la première audience, expliquant que la note de service, délivrée par l’état-major de l’armée les affectant chez Cellou Dalein Diallo, n’était pas limitée dans le temps.

Avec son arrivée au pouvoir, beaucoup de gens croient à une nouvelle ère en Guinée. Mais malheureusement aujourd’hui, on constate que Alpha Condé commence à tester les pires méthodes autrefois utilisées par les dictatures guinéennes contre lesquelles il a lutté pour mettre à mal son opposition à quelques encablures des élections législatives. Est-ce de l’intimidation pour déstabiliser ses adversaires? Qu’importe dirons-nous. Comment peut-on envoyer des militaires opérer une perquisition chez un opposant? Est-ce le rôle de l’armée? Sa place est dans les casernes en temps de paix! C’est justement de ce mélange des genres et de l’irrespect des règles légales que s’est longtemps nourri les régimes qui ont persécuté le président actuel.

Il est donc temps de sonner l’alarme dès maintenant car le démocrate qui commence par flirter avec l’illégalité et le contournement de la loi pour déstabiliser ses adversaires finit très vite par devenir un dictateur invétéré. Alpha Condé doit très vite se ressaisir car la Guinée a plus que besoin d’un président légaliste et non d’un président persécuteur.

Publicités

A propos KALVIN SOIRESSE NJALL

Journaliste, Écrivain, Coordinateur du Collectif "Mémoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations" rassemblant 130 associations africaines subsahariennes de Belgique. Passionné de littérature et de contradiction.
Cet article a été publié dans Commentaire d'actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s