Poésie: Nourrir son destin

Courez vers votre destin,

Les armes à la main,

Les yeux injectés de sang,

La main ferme et le moral puissant,

Sans peur de la mort de votre corps,

Mais avec la résolution de maîtriser votre sort.

Frappez vos poitrines de fierté,

Nourrissez vos âmes de liberté,

Emplissez vos coeurs de permanente révolte,

Et votre destin sera le réceptacle dune riche récolte.

SOIRESSE NJALL KALVIN

Mai 2010 aux Etats Généraux de la Jeunesse Africaine de Bruxelles

Publicités

A propos KALVIN SOIRESSE NJALL

Journaliste, Écrivain, Coordinateur du Collectif "Mémoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations" rassemblant 130 associations africaines subsahariennes de Belgique. Passionné de littérature et de contradiction.
Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Poésie: Nourrir son destin

  1. Micheline dit :

    Très beau poème, mais de qui est-il? Es-tu poète dans tes heures perdues?
    Micheline
    EGJA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s